Calcutta l’incroyable


De Darjeeling à Kolkata (anciennement Calcutta), la partie a été longue et fastidieuse. 

Passer de 2200 mètres à la plaine du Gange ne se fait pas aussi facilement, surtout tôt le matin par une route froide et par endroit gelée. 

Quant à la descente, toujours aussi folle et vertigineuse, autant avoir le cœur bien accroché. 3h30 pour faire à peine 80 km, cela en dit long sur les virages, la circulation et l’état de la route, l’Inde quoi ! 


Arrivé à l’aéroport de Bagdogra, le constat est sans appel, quasiment tous les avions ont du retard. Pour nous, il sera de 2 heures, avec au final un atterrissage à Kolkata vers 19h. 

Un petit coup d’Uber (et oui ça marche en Inde, à Delhi comme à Kolkata) et après 1 heure de route pour faire...12 Km, nous arrivons enfin à notre hôtel. 


Premières impressions sur Kolkata : une ville incroyablement dépaysante et délirante pour nos yeux d’occidentaux. Calcutta dépasse Bombay et Delhi, c’est tout dire ! Notre immersion dans le bazar et le marché aux fleurs en témoigne. 

Seuls occidentaux dans ce tumulte, nous avons reçu un accueil magnifique : demandes de selfies, sourires à foison, portraits....